TUINA AN MO


Tuina est une branche de la médecine chinoise, qui se penche sur les causes sous-jacentes de la douleur et la maladie ainsi que les symptômes. Parce que le massage Tuina peut être très relaxant, il est particulièrement utile pour soulager l'anxiété et le stress, favoriser la relaxation et le sommeil. Comme d'autres formes de massage, il peut être utilisé à titre préventif, afin d'encourager le mouvement du Qi (énergie vitale) et le Sang. Le Tuina peut être utilisé en conjonction avec les autres branches de la médecine traditionnelle chinoise comme l'acupuncture.

Le Tuina est plus qu'un simple massage. Le praticien de Tuina est habile à manipuler les articulations et les muscles pour soulager la douleur musculo-squelettique et de la rigidité comme l'arthrite et la sciatique. Le Tuina est adapté à tous les âges. Tout le monde peut profiter des bienfaits d'un Tuina, à tout stade de la vie, de l'enfance à la vieillesse. Toutefois, Le Tuina infantile (Xiao Tuina) diffère du Tuina l'adulte (Da Tuina) parce que le système des méridiens chez les bébés ne sont pas encore pleinement développé. Certains praticiens se spécialisent dans le traitement des enfants jusqu'à l'âge de 5-6 ans.

Le tuina peut équilibrer et ajuster les énergies ainsi que de manipuler et de stimuler les tissus mous. Certaines techniques comme le zheng gu ont pour but de faire bouger les os.
En plus du massage Tuina, le praticien utilise des techniques de ventouses, moxibustion et préparations à base de plantes.

Tuina est fondamentalement un système qui utilise même principes du bilan énergétique que la médecine chinoise. Le but du bilan énergétique consiste à découvrir la cause énergétique de l’apparition des syndromes (ensemble de symptômes) qui est le reflet exact de l’état énergétique de la personne au moment où il vient consulter.

Lors de la première entrevue, qui varie entre  une demi-heure à une heure, le praticien va interroger, observer, écouter, sentir et palper. Ce sont les quatre temps de l’examen.


De toutes les informations recueillies il fera une synthèse qui lui permettra d’établir son état énergétique. L’examen de la langue et la palpation du pouls, sont deux outils indispensables pour comprendre l’origine du déséquilibre et prévoir son évolution.



A partir du  bilan énergétique, le traitement de Tuina, aura pour but de rééquilibrer les troubles du système énergétique (  les méridiens, fonctions organiques, substances, ainsi que les aspects psycho-affectifs)  par des  techniques manuelles adaptées la  situation présente du moment.

Principe du Tuina
Le massage traditionnel chinois, appelé aussi Tuina, a pour but de faire circuler librement et sans entrave l’énergie par l’intermédiaire du système des méridiens qui parcourent et irriguent le corps. Dans la pratique du Tuina on utilise les mains pour effectuer des mouvements précis (frotter, pincer, frictionner, étirer, tapoter, vibrer...) , et mobiliser pour équilibrer, accroître l'énergie (Qi) du corps, faire circuler le sang et les fluides, régulariser les fonctions des organes, lubrifier les articulation et favoriser leurs fonctions et accroître le bien-être, la santé du corps et de l'esprit d'une personne. Les mouvements et manipulations utilisent un large éventail de techniques que le praticien exécute au moyen des doigts, main, poignet, coude ou avant-bras sur une zone anatomique précise à traiter.





Le tuina fait partie de la médecine traditionnelle chinoise avec sa théorie et une pratique intensive. Le praticien de tuina doit non seulement avoir les connaissances de base de la médecine chinoise et occidentale, de comprendre les méthodes de diagnostic et de traitement fondée sur la différenciation du syndrome, mais aussi se spécialiser dans la connaissance théorique du tuina, et posséder une bonne constitution physique et des techniques de manipulations compétentes pour la pratique clinique.


Dans le respect de la médecine théoriques élémentaires, l'étude des théories de la MTC : yin-yang, cinq éléments, zang-fu organes, les méridiens, ect et le mécanisme des maladies, les quatre méthodes diagnostiques et huit principes de différenciation. La structure anatomique du corps humain, la physiologie sportive, les segments neuronaux, la circulation des quatorze méridiens, l'emplacement et la fonction des points couramment utilisés ont une grande valeur dans la pratique tuina. Les élèves doivent en particulier les maîtriser.

Applications thérapeutiques

Les champs d’application du Tuina sont multiples. En Chine, plus de 50 maladies sont aujourd’hui traitées en massage chinois. On l’utilise à des fins préventives et thérapeutiques autant chez les adultes que chez les enfants. Il est le principal instrument d’intervention en pédiatrie, utilisé, entre autres, pour favoriser la croissance et le bien-être de l’enfant et traiter 75 % des désordres respiratoires (asthme, rhume, toux), gastro-intestinaux (colique, constipation, diarrhée, douleur abdominale, vomissements) et urinaires (dysurie, anurie, énurésie).

Le Tuina serait efficace :
-  troubles de la mobilité ( douleurs lombaires, épicondylite, lumbago, tendinite, torticolis,…)
-  troubles du système circulatoire sanguine et lymphatique
-  troubles du système gastro-intestinal (constipation, sécrétion gastrique,…)
-  céphalée, migraine, dépression et nervosité.
-   Lésion des tissus mous
-   Rigidité articulaire et douleur post-traumatique

Les effets des Tuina:
- suites traumatiques favorables (cicatrisation, soudure, retour à la mobilité),
- réduction ou disparition des douleurs,
- meilleure vascularisation des tissus,
- facilitation circulatoire du Qi,
- drainage du liquide organique,
- désobstruction des méridiens
- désobstruction des couli (espace intercellulaires),
- libération du Biao,
- amélioration de l’état général,
- détente générale,
- amélioration du sommeil et de la vitalité,
- meilleure tolérance aux variations thermiques,
- ralentissement du vieillissement des tissus,
- prévention d’un grand nombre de maladies.

CONTRE-INDICATIONS
-  Maladies d’origine virale ou infectieuse affectant le système locomoteur (tuberculose des os). Toute fois, dans un contexte de réhabilitation, lorsque l’infection a été maîtrisée, le tuina peut être utilisé pour faciliter et accélérer la convalescence.
- arthrites suppuratives, ulcères des jambes,
- Maladies hémorragiques, telles que les ulcères en phase hémorragique, hématuries.
- Saignements dus à des traumatismes.
-  Manipulation sur la région lombo-sacrée et abdominale basse chez les femmes lors de leurs règles ou chez les femmes enceintes.
- Maladies cardiaques : le système cardiaque ne doit pas être traité chez les personnes porteuses d’un pacemaker. Attention au sens du massage pour les hypertendus.
- Le Tuina doit être utilisé avec prudence avec les personnes atteintes d’ostéoporose.
- Les cas de fracture et de luxation ne doivent pas être traités par le Tuina avant que les traitements par la médecine conventionnelle aient été effectués.
- De même pour les personnes se trouvant dans un état où la conscience est altérée, soit sous  l’effet d’une médication, de l’alcool ou d’une drogue
- Les Zheng Gu sont interdits en cas de tumeurs osseuses, hémophilie ou prise d’anti-coagulant, polyarthrite avancée, fractures. Avec précautions : hyperlaxité ligamentaire, affections dégénératives avancées, hernie discale. Aucun traitement ne devrait  être effectué sur une personne qui a très faim ou qui vient d’accomplir un exercice physique intense, car les manipulations pourraient causer un évanouissement.
- Le Tuina est à éviter avant le repas et juste après (compter 1h).
 
Conditions pour pratiquer  le Tuina
- Il est indispensable que la table de soins soit adaptée à la morphologie du praticien et qu’il puisse accéder sans problème aux deux côtés de la table.
- La table doit être solide, revêtue d’une garniture confortable et hygiénique.
- Le chauffage doit être suffisant pour que le patient reste détendu.
- Avoir les ongles coupés courts et ne pas pratiquer avec des bagues.
- Ne jamais masser sur un lit
- Porter des vêtements amples et confortables (blouse de soins), si possible en coton.
- S'assurer du confort du receveur.
- Le patient doit être interrogé et observé pour détecter la survenues de douleurs lors du traitement. Une intolérance à des désagréments passagers est acceptable dans l’objectif d’une amélioration de la condition du patient. Une communication défectueuse expose à un échec. Il est donc indiqué de dire que les techniques du tuina peuvent déclencher des douleurs. Il faut également demander au patient de vide la vessie et d’aller à la selle avant de débuter le traitement.
- Après chaque massage, pensez  à vous laver les mains.
- Il est conseiller au praticien de maintenir un bon centrage par de l’exercice physique, méditation,…Le centrage est la recherche d’une paix intérieure (la Vacuité). Cette paix atteinte autorise un ancrage ferme et un esprit libre et équilibré. L’ancrage ou la reliance Terre-Ciel, permet au praticien d’éveillé sa sensibilité et l’écoute, en résumé, permettre au Shen de se manifester en tant que Souverain.

Dans le traitement de tuina, la syncope doit être évitée pour ceux qui ont faim ou qui viennent tout juste de terminer un sports violent. Une fois les sensations tels que des étourdissements, la vision sombre, palpitations sévère avec transpiration, une déficience pourrait se produire pour le patient, et donc les manipulations doit être arrêté immédiatement.
Pendant ce temps le patient doit être allongé, boire un peu d'eau sucrée chaude et appliquer un anroufa sur Hegu (GI 4), Neiguan (PC 6), Zusanli (E 36) et ainsi de suite.

La sensation d'inconfort causé par les manipulations lourdes peut être soulagée spontanément en 1 à 3 jours. 


Les techniques du Tuina ou Shou Fa



Nature du mouvement
- pousser (tui)
- gratter (tan)
- pression (an)
- pression oscillatoire ( yizhichantui)
- pincer (na)
- pétrissage léger (mo)
- friction (cuo)
- échauffement (ca)


Forme du mouvement
- mobiliser (yao et Zheng Gu)
- mise en traction (ban)
- étirement (la)
- secouer (zhen)
- percuter (ji)










Force
Yizhichantui
- presser fortement (ya)
- pétrir (rou)

Fonction du mouvement
- réguler (li)
- relaxer (shu)
- harmoniser (he)
- traction articulaire (bashen)






Spécificités
Le Tuina diffère des techniques de massage occidentales, surtout à cause du concept énergétique sur lequel il repose le praticien appréhende le patient dans son ensemble. Le diagnostic doit être effectué en s'appuyant sur des méthodes propres à la médecine traditionnelle chinoise (MTC). C'est pourquoi les praticiens du Tuina sont issus d'écoles de MTC.





MOUVEMENTS ET MANIPULATIONS
Relaxer les tendons et rétablir la circulation dans les méridiens, suivant la théorie de la MTC appliqué au Tuina, consiste à obtenir la dissipation des spasmes musculaires, la stimulation de la circulation du Qi dans les méridiens et l’apaisement de la douleur.

Pour qu’un massage ait de bons effets, il faut que le Qi qu’il produit pénètre à la profondeur du corps du patient, sans blesser la surface.

« Dans la pratique (du massage), une bonne technique est réellement visible à l’extérieur, mais la vraie merveille provient de l’intérieur ; la main travaille suivant l’ordre du Cœur, la Conscience et la bonne méthode est réalisée par la main ». (Le miroir d’Or de la médecine, de Yi Zong Jin Jian).


Pour atteindre ce niveau, les 4 aspects suivants sont à retenir :
Caractéristiques des mouvements :
- Force d’application
- durée du mouvement
- souplesse du mouvement
- homogénéité, régularité d’application

Durée du mouvement
Tout mouvement de tuina doit être effectué sans interruption pendant une période de temps adéquate, et la force employée doit être la même pendant toute la durée du mouvement.

Force d’application
La force appliquée de façon ininterrompue variera selon l’objectif à atteindre, le syndrome traitée, l’état de Vide ou de Plénitude relié au syndrome et à la constitution du patient, de même que selon le site anatomique traité. La force appliquée doit donc être adaptée et toujours supportable pour le patient.

Homogénéité du mouvement
Le mouvement ou la manipulation de tuina doit être rythmé avec force et vitesse constantes.

Souplesse du mouvement
Calme et souplesse : la force doit être contrôlé et parfaitement contenue.