mercredi 11 janvier 2017

L'arthrose du genou

Extrait de l’article du Dr Jeffrey Chua Tse Fai
Traduit par Maria Rando Gonzalez

Aujourd'hui, des millions de personnes sont touchées et souffrent d'arthrose du genou. Il s'agit d'une maladie dégénérative des articulations qui est considérée comme l'une des causes les plus fréquentes d'invalidité. Selon la médecine occidentale, il n'y a toujours pas de traitement curatif pour l'arthrose du genou. À l'heure actuelle, seul le traitement symptomatique et le soutien pour la réduction de la douleur et l'amélioration de la fonction articulaire sont recommandés. Cependant, on a signalé que ces traitements pharmacologiques s'associaient à des effets secondaires significatifs.

L’arthrose est une affection chronique invalidante très fréquente dans la population. Elle touche toutes les articulations mais se rencontre avec prédominance au niveau des genoux, des hanches, des épaules, des doigts et de la colonne vertébrale. Les symptômes rencontrés sont la douleur, le gonflement articulaire et la raideur pouvant devenir définitive et entraîner un handicap fonctionnel sérieux et invalidant. L’arthrose concerne à l’heure actuelle environ 10 millions de personnes en France selon les données de l’OMS (organisation mondiale de la santé), les femmes sont plus touchées que les hommes et la prévalence atteint 40% chez les plus de 70 ans.

L’arthrose se caractérise par une destruction progressive du cartilage. On parle d’arthrose primitive lorsqu’elle est liée à l’âge et au vieillissement, et d’arthrose secondaire lorsqu’il existe un événement l’ayant principalement déterminé comme un traumatisme ou une maladie articulaire préalable.

Les facteurs de risques principaux sont l’âge, le surpoids, certaines activités à risque, certaines prédispositions anatomiques et familiales, certaines maladies articulaires.
L’arthrose est une dégénérescence du cartilage qui perd ses qualités d’origine, sa souplesse, son élasticité et sa capacité de glissement, s’y ajoute la perte de qualité du liquide synovial articulaire qui est un élément essentiel du maintient d’un cartilage sain.

Le liquide synovial est le liquide élastique et visqueux dans lequel baigne le cartilage articulaire. Le liquide synovial a deux rôles essentiels :
  • Lubrifiant : aide au glissement normal du cartilage grâce à la viscosité du liquide synovial
  • Protecteur : le cartilage est protégé et nourrit grâce à l’élasticité du liquide synovial

Le bon fonctionnement du liquide synovial dépend essentiellement d’un de ses constituants, l’hyaluronane ou acide hyaluronique.

Dans une articulation souffrant d’arthrose l’acide hyaluronique est dégradé, son poids moléculaire est diminué ce qui entraine une réduction des propriétés de lubrification et de protection du liquide synovial, le cartilage poursuit donc sa dégradation.


En médecine traditionnelle chinoise, l'étiologie précise, la parthénogenèse et les méthodes de traitement de l'arthrose du genou ont été clairement énoncés dans les détails dans le "Huangdi Neijing" (黄帝内经) ou Classique interne de l'empereur Jaune est le plus ancien ouvrage de médecine chinoise traditionnelle(475-221 avant JC) .

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est connue comme la «quintessence de la culture chinoise» avec une longue histoire de plus de 5000 ans. C'est un patrimoine culturel qui a été transmis de génération en génération qui sont soutenus et éprouvés par des documents médicaux de plus de 3 000 ans, couplés avec des résultats de recherches scientifiques modernes réalisés dans des hôpitaux et des instituts de recherche ces dernières années.

En Novembre 2008, une étude a été menée et rapportée par Shanghai Ruijin Hospital pour effectuer des techniques de manipulation manuelle ou connu sous le nom de "Tuina" sur les patients atteints d'arthrose du genou. La fréquence de traitement était une fois par semaine pendant un an, puis observer et évaluer l'effet sur la récupération cartilagineuse du genou en utilisant la résonance magnétique (IRM) tous les trois mois avant et après le traitement. L'étude a découvert que le diamètre maximal des défauts du cartilage du genou a commencé à diminuer et commencer à se rétablir 3 mois après les traitements et augmenté significativement après 6 mois de traitement, ensuite augmenté de 58%, 12 mois après les traitements.

En Octobre 2009, Shanghai Changhai Hospital avait mené et publié une étude clinique dans « l'étude des effets cliniques significatifs de l'utilisation de la moxibustion traditionnelle » pour traiter 30 patients atteints d'arthrose du genou et de détecter les changements de niveau d'acide hyaluronique dans le sérum et le liquide synovial avant et après traitements . Le temps de traitement était de 10 minutes une fois par jour, 5 fois par semaine pendant 3 mois. Après traitement, 19 patients sur 30 ont été guéris (63,3%), alors qu'après le traitement, le taux d'acide hyaluronique dans le sérum avait baissé et dans le liquide synovial augmenté, ce qui a changé vers la normale. Avant le traitement, le taux d'AH dans le sérum (122,87 +/- 34,10 μg / L) était plus élevé et dans liquide synovial (0,98 +/- 0,17 g / L) était plus faible chez les patients souffrant d'arthrose que chez les témoins normaux (68,32 +/- 21,48 . Alors que, après traitement, le taux d'AH dans le sérum et le taux dans le liquide synovial chez les patients ont changé pour atteindre un niveau normal (70,29 +/- 27,30 microg / L et 1,58 +/- 0,30 g / L, P <0,01) - 0,26 g / L), montrant une différence insignifiante par rapport à ceux des témoins (P <0,01). Sur les 30 patients, 8 patients (26,7%) ont été évalués comme très efficaces et 3 patients (10%) comme efficaces.

En fait, l'arthrose du genou n'est pas difficile à traiter et il est curable si on recherche immédiatement des traitements appropriés. Nos confrères chinois ont déjà accumulé beaucoup d'expérience clinique avec autant de cas réussis dans le traitement de l'arthrose du genou, qui ont ramené la mobilité pour les patients paralysés qui souffraient d'arthrite rhumatismale sévère. Les cas graves sont souvent dus à un retard et ont subi un processus de traitement erroné causant d'autres dommages au genou. Si on les traite au début avec des méthodes correctes par des praticiens qui ont toutes les capacités, la possibilité de parvenir à un rétablissement complet est certainement possible.





Source :
 http://mounttaitcm.wixsite.com/mysite/single-post/2016/03/25/Knee-Osteoarthritis-is-Curable
http://www.clinique-arthrose.fr/traitement-de-la-douleur-acide-hyaluronique-genou.html

Où se former ? http://formation-tuina.blogspot.fr/