jeudi 10 mars 2016

LES BIENFAITS DU GINGEMBRE

Le manque d’activité physique, le travail assis, un mode de vie sédentaire… Tous ces facteurs cumulés sont les principales causes de douleurs physiques, de mal de dos et à la taille… Si vous êtes concerné par ce type de douleur, voici un remède simple et très efficace, à base de gingembre. 

Le gingembre : une source inépuisable de bienfaits

La liste des vertus santé du gingembre est inépuisable : fatigue, troubles digestifs, nausées, maux de tête… Anti-inflammatoire naturel, le gingembre soulage aussi les douleurs : mal de dos, rhumatismes, douleurs à la taille, douleurs musculaires, etc. En effet, le gingembre produit des prostaglandines, des hormones qui préviennent et soulagent les inflammations. Le gingembre entre dans la composition de nombreux produits et utilisé pur, il constitue un remède simple pour soigner différents types de douleurs.

Comment préparer ce remède simple à base de gingembre pour traiter le mal de dos ?

Prendre quelques morceaux de gingembre frais, finement hachés, puis les mettre sur une bande de tissu fin ou sur de la gaze. Ensuite, placez ce tissu (ou la gaze) sur la zone douloureuse et appuyez doucement sur le gingembre (par légères pressions), afin de créer une interaction directe entre le gingembre et la peau.

Si vous constatez une irritation suite au contact avec le gingembre, utilisez un vêtement pour créer un effet tampon entre le gingembre et la peau. En cas de mal de dos intense, faites cette manipulation avant de vous coucher et utilisez un autre tissu (ou serviette) pour envelopper le gingembre sur la zone à traiter pendant votre sommeil. Ainsi, vous allez doubler l’efficacité de ce remède simple et naturel, tout en prévenant l’apparition de nouvelles douleurs.

Pour ne pas vous tromper, voici un lien vers une vidéo qui vous explique les différentes étapes pour réaliser ce remède simple contre le mal de dos :


LA MOXIBUSTION INDIRECT


Il n'y a pas de contact direct entre le moxa et la peau, aussi bien pour les cônes de moxas que pour les rouleaux de moxa.

Le cône d'armoise est allumé sur une tranche d’ail ou de gingembre ou autre substance, le tout posé sur un point.

La stimulation varie selon la substance utilisée :

Sur le gingembre :
  • une tranche de gingembre de 2-3mm mm d’épaisseur, d’un diamètre de 2 à 2,5 cm et percée de 5 à 6 trous à l’aide d’un cure-dent ou aiguille à tricoter.
  • Le cône est placé sur le gingembre et allumé. Dès que le patient ressent la douleur, on l’enlève et on place un autre cône et ainsi de suite jusqu’à ce que la peau devienne rouge et transpire (3 à 5 cônes)
  • Si la lamelle est desséchée avant que le nombre de cônes prévu n’ait pu brûler, mettre une nouvelle lamelle sur la première.
  •  Il se formera une cloque si la chaleur n’est pas régulière


Indications : vomissements, diarrhées de type froid, arthrite, hémorroïdes, abdomen douloureux, spermatorrhée, syndrome Bi (Froid Humidité), vide de Rate-Estomac, insuffisance yang


Sur l’ail :
Même technique. Lorsque le cône a complètement brûlé, ajouter un autre cône et ainsi de suite ( 3 à 6).Lorsque la lamelle est desséchée, il faut la changer. A la fin de la moxibustion, la peau est rouge et moite. Le patient doit éprouver une sensation de détente. Il ne doit y avoir ni douleur, ni phlyctène.

Actions :
Rafraîchit la Chaleur, vivifie le sang, dissout les stases, calme la douleur, fait disparaître les gonflements.

Indications :
Furoncle, abcès, dermatose

 Sur le nombril au sel de mer
  • Prendre du sel de mer fin en quantité suffisante pour remplir le nombril (le préparer avant : passer le sel au feu pour lui enlever l’humidité)
  • Poser une gaze sur le nombril et emplir ce dernier avec le sel.
  •  Placer un grand moxa sur le sel et l’allumer. Pour les patients ayant un vide de yang des Rein avec oedèmes, ascite, rétention d’urine ou problème cardiaque, on adjoint au sel une lamelles de gingembre.
  • Si le nombril n’est pas assez creux, il est important de confectionner autour de celui-ci une couronne faite de pâte (farine et eau), ou d’argile, ou de pâte à modeler.
  • Si après les moxas sur le nombril le patient ressent une importante sensation de chaleur ascendante, rééquilibrer avec un moxa au E36 (Zu Sanli).
Action :
Rafraîchit la chaleur, fortifie l’Estomac-Gros Intestin, fait revenir le yang, soumet le Qi à contre-sens.

Indications :
Gastro-entérite aiguë, désordres intestinaux, vomissements, syndromes chroniques de l’Estomac et des intestins, prolapsus anal, diarrhées, les traumatismes affectifs, les vides énergétiques.

Une variante: la moxibustion du dragon de feu


                                                   Source: Pratique de la moxibustion

Où se former? http://formation-tuina.blogspot.fr/